Autre-Monde

Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre-Monde.

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Mickael Handerson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mickael Handerson
Cynik
avatar

Messages : 22
Points : 35

Feuille de personnage
Age PJ: 41 ans
Site panesque ou ville: Hénok
Altération ou métier: Chef de guerre de Malronce

MessageSujet: Mickael Handerson   Lun 23 Aoû 2010 - 12:23

Mickael Handerson

Sexe : Masculin - Age : 41 ans - Ville : Hénok.

Background :
- ""Qui suis-je ?"
Voici la question que se pose Mickael depuis qu'il a l'âge de se poser des questions. Il n'a que huit ans, et il ne se connaît pas. Il ne connait pas ses parents, et il se trouve dans un hopital, dans le fin fond du Texas, près de la frontière Mexicaine. Il ne connaît pas son histoire, mais moi je la connais, je vais vous la raconter. Mickael est né dans le sud des Etats-Unis, il a la peau noire, comme ses anciens parents. Son père est le plus grand dealeur de la région, il fait peur à tout le monde et tout le monde le hait. Il tue sans pitié les personnes qui lui bloquent la route. Mais un jour, le sort se retourna contre lui, d'autres dealeurs décidèrent de l'éliminer. Il fut assassiné, avec sa femme, pendant une belle nuit d'été. Mickael qui était leur seul fils et qui avait un an seulement fut épargné.

- "Lui, je le garde pour ma collection personnelle", dit un des hommes en souriant.
Mickael grandit alors dans une pièce, toujours la même pièce, composée d'un lit, d'une table et d'un petit cabinet de toilette. Dès qu'il eut cinq ans, l'homme venait tous les soirs, il plaquait Mickael le ventre contre son lit, il se faisait déshabiller et il n'avait aucune idée de ce que lui faisait le monsieur, mais à chaque fois ça lui faisait mal. Il continua à vivre comme ça pendant trois années, trois difficiles années jusqu'au jour où la police débarqua dans sa chambre. Il fut sorti de là et on lui posa plein de questions. Mickael répondait, il étonnait les policiers depuis le début car il n'avait jamais pleuré depuis sa découverte. Il répondait aux questions le regard vide et inexpressif. Il fut aussi emmené à l'hôpital, le virus du SIDA fut diagnostiqué en lui. Il ne savait pas ce que c'était mais il savait qu'un jour, il allait mourir à cause de ça. Il prenait donc beaucoup de médicaments.

Après un an passé dans un hôpital, un responsable vint le voir :
- " Jeune homme, tu ne nous as jamais dit comment tu t'appelles..."
- "Je ne sais plus,", ai-je répondu.
- "Il va falloir te choisir un prénom alors..."
- "Mickael !"

C'était le nom de son ravisseur. Le responsable lui demanda s'il était sûr, Mickael acquieça. Il voulait s'appeler ainsi, point. Il fut placé dans une famille d'accueil, il avait un papa, une maman, un chien et même une soeur ! Ils étaient assez riches et il pouvait avoir tout ce qu'il voulait. Mais il ne demandait rien, il ne voulait rien. Il ne mangeait que très peu et il ne parlait presque jamais. Il grandit ainsi. A ses dix-huit ans, il partit, sans prévenir personne en pleine nuit. Il disparut et personne ne le revit jamais.

Mickael était parti rejoindre l'armée, il était parti pour aller se battre. Il voulait tuer. Il n'avait pas rejoint l'armée américaine pour protéger sa patrie, mais pour tuer. Il était très grand et très musclé, il passa les examens pour entrer dans l'armée très facilement. Il partit rapidement dans les pays en guerre contre l'Amérique. Il fut rapidement appelé The Knight car il tuait plus avec son couteau qu'avec ses balles. Il revenait toujours, dans des états déplorables, mais toujours vivant. Mickael, au fil des années, prit des grades, et il était devenu un important dirigeant de l'armée. Un des seuls dirigeants qui se battent avec les soldats. Il grimpait en grade sans le vouloir, mais il continuait de tuer, tuer pour le plaisir, ça devenait une soif pour lui, il avait besoin de tuer. Quand il revenait sur le continent américain, personne ne savait où il était ni ce qu'il faisait, mais moi je le sais... Il allait dans les bars, chercher de belles femmes, ou alors il allait se battre dans des arènes, des combats à mort bien payés. Cet homme voyez vous, c'était le plus grand tueur de cette Terre !

Vous devez sûrement vous demander qui je suis, moi qui vous raconte son histoire... Je suis un mort, et je le connais mieux que quiconque, et voilà pourquoi. Alors que Mickael était en mission, il avait reçu comme ordre de l'état major de diriger une attaque contre un gros groupe de terroristes, c'était une attaque très dangereuse, il y avait beaucoup de civils, je faisais partie de ces civils. L'attaque fut très meurtrière, il y avait des morts partout. Mon papa et ma maman furent tués aussi, moi je n'étais qu'un enfant, je ne savais même pas parler. Et Mickael est arrivé, il avait son arme braquée sur moi. Il la baissa et il me prit dans ses bras. J'ai grandi avec lui, en Amérique, il était devenu mon papa. Je vivais avec lui, il avait décidé de ne plus retourner se battre, il dirigeait les troupes depuis le continent. Il s'occupait très bien de moi, plus je grandissais et plus il me racontait son histoire et la mienne. Pourquoi il m'avait épargné ? Parce que j'étais comme lui, sans personne, et les gens qui sont sans personne doivent s'entraider...

Et puis un soir, il y eut une tempête, c'était étrange, papa me serrait dans ses bras, il me dit qu'il ne fallait pas que je m'inquiète et que demain tout irait mieux. Le lendemain j'étais couché par terre avec une énorme entaille dans la gorge, papa m'avait tué. Je ne lui en ai jamais voulu vous savez, il m'a tellement aimé et il m'a tellement soutenu... Depuis, je le suis d'où je suis. Juste après m'avoir tué, il est sorti et il est parti en courant avec une énorme épée qu'il avait ramené d'Afrique. Un jour, il vit d'énormes fumées qui venaient du sud, un feu géant ! Il décida de s'y rendre, il pensait que c'était un signal, il avait raison. Il arriva rapidement dans les territoires de cette étrange reine qui s'appelle Malronce. Celle-ci cherchait des soldats, mon papa décida de rejoindre son armée. Il adopta aussi son nouveau régime : tuer les enfants. Il ne voulait pas savoir pourquoi elle voulait les tuer. Vous savez, mon papa m'a oublié après la tempête, son désir de tuer a vite repris les devants. Maintenant, il est soldat dans l'armée de Malronce et il vit à Hénok, et il n'attend plus qu'une chose, une seule, de recevoir l'ordre d'aller se battre, l'ordre d'aller tuer !

Description physique :
Mickael est un homme noir, il est très grand : il mesure un mètre quatre vingt-quinze, il est aussi très musclé, c'est une machine de guerre. Il pèse près de cent quinze kilos. Ses cheveux sont très courts, il a gardé le rythme militaire, dès que ses cheveux sont un peu trop longs, il les rase pour ne laisser plus que quelques millimètres de cheveux. Ses yeux sont marrons, ses sourcils sont plutôt fins, et il n'y en a pas beaucoup. Son nez est assez gros pour son visage. Son menton est carré et il porte souvent une petite barbe qui le met en valeur. Il porte tout le temps sur lui son gilet en kevlar qu'il a obtenu à l'armée, une montre, qui ne marche plus mais qu'il aime beaucoup, à la main droite, un débardeur noir pour le haut et pour le bas, un jean ou un short noir.

Caractère :
Mickael est quelqu'un de très impulsif, quand il faut se battre, il est le premier. Depuis la Tempête il a repris le rythme qu'il avait avant de connaître son fils par adoption, c'est-à-dire tuer pour le plaisir, se battre pour le plaisir. Il ne vit que pour ça. Sa soif de sang ne fait cependant pas de lui un benêt, Mickael est un grand stratège aussi, il sait diriger les autres et il sait élaborer des plans. Mais quand il s'agit de parler à une femme, Mickael ne sait pas vraiment comment faire. Les seules femmes qu'il a connues, ce sont les femmes qu'il payait dans des bars... Mais sinon, il n'a jamais connu de véritable amour. A part son épée bien sûr... Il aime passer du temps au bar d'Hénok, et il aime aussi se battre avec d'autres Cyniks qui cherchent un peu trop la bagarre après avoir bu quelques verres. Il ne supporte pas les Pans et refuse d'en avoir, même en guise d'esclave, lui ce qu'il veut, c'est tous les tuer.

Mémoire :
Mickael n'avait plus aucune mémoire. Il avait tout oublié. Qui était cet enfant qu'il avait tué sans pitié ? Qu'est-ce qui s'était passé ? Pourquoi lui ? Il sentait en lui une force, ou plutôt une soif. Cette soif s'était faite sentir dès son réveil, des images lui étaient venues à l'esprit, des images de combats violents, des combats à mort, c'étaient de simples clichés mais il savait s'y reconnaître.
- "Je suis un tueur ?"
Mickael avait longuement observé sa maison avant de partir, il découvrit des choses, des photos de lui, militaire. Des habits, des armes et des vêtements, eux aussi avec le signe de l'armée de terre américaine. Quelques images lui vinrent à l'esprit, un village, situé dans une sorte de désert, des soldats tout autour de lui, puis le signal d'une attaque, des explosions, des morts, du sang, puis plus rien. Il avait l'image d'un enfant à l'esprit, mais il ne savait pas qui il était, ni ce qu'il faisait, il n'arrivait pas à discerner son visage. Mickael découvrit aussi que, malgré le fait qu'il n'avait plus de mémoire, il savait encore manier une arme, il savait encore le nom de certaines affaires. C'était étrange, il avait tout oublié sauf les choses essentielles de sa vie passée. En dehors de son fils bien sûr.

Possessions :
- Une grande épée
- Sa montre qui ne marche plus
- Un gilet en Kevlar
- Une chambre dans le bâtiment de la garnison


Dernière édition par Mickael Handerson le Lun 23 Aoû 2010 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mickael Handerson
Cynik
avatar

Messages : 22
Points : 35

Feuille de personnage
Age PJ: 41 ans
Site panesque ou ville: Hénok
Altération ou métier: Chef de guerre de Malronce

MessageSujet: Re: Mickael Handerson   Mar 24 Aoû 2010 - 16:14

Mes aventures sur Autre-Monde
Les RP auxquels j'ai participé.

INTRIGUE : RENAISSANCE
- A la Mouche Animée - TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
 
Mickael Handerson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mickael Crichton
» Appel telephonique Victoire/Mickael
» Michael Jackson est mort...
» Michaëlle Jean, un Symbole de Réussite de la Diaspora Haïtienne
» Un cerceuil en or pour Michael Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autre-Monde :: Archives :: Les Archives :: Personnages Inactifs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com